multi pass (Jul)

Alors voila on devait partir en HONGRIE pour retrouver le SEB.

Je passe les details genre « c’est bon mon cheri tu as rien oublie,c’est sur? », pour en venir directement a ce dialogue avec l’hôtesse:

H-bonjour monsieur votre piece d’identite SVP.

J-bien sûr (fouille du porte-feuille) un instant je vous prie. Carole c’est toi qui a ma carte d’identité?

C-ah non,p….. t’es vraiment trop c..!!!

Suite a cela et une fausse déclaration de perte au commissariat, la gentille hôtesse me dit qu’elle accepte de décaler mon billet au vol du lendemain.

Ce qui de sa part est hyper sympa mais qui me laisse 24h pour me souvenir où est cette putain de saloperie de carte de merde. Car elle peut être n’importe où entre BREST et BOURGUEIL.

Suivez bien ca va aller très vite : aéroport→taxi→gare montparnasse→gare de TOURS→chez mes parents fouille complète de ma chambre sous les « mais c’est pas possible, t’es c.. quand meme » pas de carte ,donc départ pour →BREST en voiture →  arrivé a l’appart fouillage de tout, même la corbeille a linge, rien.

et la le flash en voyant cette chemise par terre dans la chambre « putain la soirée avec les potes de Carole, la carte dans la poche.

Et la vous allez me dire sauvé mais non !! mais non, parce que maintenant, faut que je rentre→BOURGUEIL→GARE DE TOURS→GARE MONTPARNASSE→AEROPORT

ET BIEN J AI REUSSI ,MAIS OUI JE SUIS ALLE EN HONGRIE!!!

ps : pour info juste pour pas monter la tente ca vaut pas le coup…

Quelle note pour cet article ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Publié dans : - Jul, Lieu Public, Tous |le 4 janvier, 2007 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 4 janvier, 2007 à 16:28 Fab écrit:

    Ah là là, même en connaissant par coeur cette histoire, j’étais plié en la relisant… « palme du plus grand nombre de km réalisé pour rattrapper un moment de solitude » !

  2. le 4 janvier, 2007 à 19:13 pichonnades écrit:

    pour moi dans cette histoire les moments de solitudes ont ete quand j’ai appelle mes parents pour leur demander de regarder a la maison si cette carte d’identite n’etait pas a trainer chez eux et je me souviendrais toujours de ce » mais quel con  » de mon pere (en parlant de ju bien sur)
    et surtout le moment ou au milieu de l’aeroport on a trier les affaires au cas ou ju ne pourrait pas etre la a temps le lendemain on se sent tres seul et tres con a trier chaussette slip draps… devant tout le monde

    carole

Laisser un commentaire

Socialisme et Démocratie Isère |
LES LOUGAROFF |
Tom & Jerry |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | curieux
| chamadeurlanceur.unblog.com
| LE MONDE DE MR DECONNECTER