Les clés du bonheur … (Fab)

Bon, sur ce coup là, je n’étais pas convaincu à l’idée de mentionner cette anecdote sur ce site, mais de l’avis de toutes les personnes présentes, il s’agit bien là d’une pichonnade… Sûrement car cela venait de moi ! Bon, perso, je dirais au mieux « un petit oubli »…

 Lundi 13 Août vers 21h, l’aboutissement de 3 semaines de préparation sans faille, sans oubli, sans boulette, sans erreur : l’enterrement de vie de jeune fille et de garçon de Lilie et Seb.

 Depuis 16h30, nos deux acteurs suivent un parcours qu’ils découvrent au fur et à mesure de leurs étapes, étapes réfléchies, préparées, avec l’aide et/ou la présence de tierces personnes, encore merci à elles. Beaucoup d’intervenants et beaucoup d’amis invités, cela signifiait beaucoup (trop) de boulettes possibles pour gâcher la surprise ! Eh bien non, le plan se déroulait finalement sans accro, à mon grand bonheur je vous l’avoue. Nos deux tourtereaux attendus vers 21h, l’un des invités (je ne sais plus qui a eu cette idée de m….) s’est soudain écrié : « Et si on se cachait pour leur arrivée, et on leur laisse un nouveau message, leur demandant de planter leur tente devant la maison ! »… Idée plûtôt sympathique je le concède, mais cela nous demandait de cacher toutes traces de notre présence pour ne pas les faire douter ! Voitures cachées, message laissé, voisins prévenus, volets fermés, lumières éteintes, tout cela en quelques courtes (trop courtes) minutes. Mes missions étaient nombreuses mais simples : fermer le volet électrique de la porte d’entrée, y laisser le message leur demandant de planter la tente, courir prévenir les voisins, puis rentrer rapidement rejoindre les autres loulous, planqués sans un mot à l’étage.

Nous avions bien fait de faire vite, car ils sont arrivés dans les 5 minutes suivantes. De notre côté, nous étions impatients de les voir monter leur tente, alors que Will, Jul et Eric étaient planqués dans les bosquets pour les filmer. 2 minutes plus tard, Jul, toujours caché, appelle l’un d’entre nous discrètement pour nous prévenir « Seb est au rez de Chaussée !« . Et moi de répondre « Il craque lui, comment veux tu que Seb soit en bas... »… Eh bien oui, il était bien en bas, car j’avais laissé les clefs du volet électrique dans la serrure… Seb s’est donc empressé d’ouvrir pour découvrir tous nos sacs… Pour l’anecdote, ils ont ensuite découvert nos 3 reporters faussement planqués dans le parc (comment planquer correctement un Jul, un Eric et un Will ?).

 Moralité : Bon ok, elle est pas mal celle là, mais c’est juste dû au manque de temps !

Publié dans : - Fab, Lieu Privé, Tous |le 15 août, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Socialisme et Démocratie Isère |
LES LOUGAROFF |
Tom & Jerry |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | curieux
| chamadeurlanceur.unblog.com
| LE MONDE DE MR DECONNECTER